Happy New Year 2020

Strasbourg

1- Conseil de l’Europe

Le Conseil de l’Europe est une organisation intergouvernementale instituée le 5 mai 1949 par le traité de Londres, signé dans la même ville par les dix pays suivants : Belgique, Danemark, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Suède et Royaume-Uni. Dès sa création, la vocation du conseil de l’Europe a été de réunir toutes les démocraties du vieux continent.
Par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l’homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe, c’est une organisation internationale dotée d’une personnalité juridique reconnue en droit international public et qui rassemble 820 millions de ressortissants de 47 États membres.
Au cœur du quartier européen de Strasbourg, le Conseil de l’Europe, symbole international de la démocratie, contribue par ses bâtiments et ses sculptures à la richesse artistique et architecturale de la ville. Au-delà de leur modernité et de leurs qualités artistiques intrinsèques, ces monuments illustrent le projet européen et l’histoire récente de notre Continent. La visite du quartier européen, autour du Palais de l’Europe et à proximité du parc de l’Orangerie, permet de découvrir tout un ensemble de bâtiments et d’œuvres d’art.

 

2- Eglise Saint Paul

L’église Saint-Paul de Strasbourg est située à l’intersection des quais Zorn et Mullenheim, au bord de l’Aar et de l’Ill. Ancienne église de garnison protestante, elle est construite à la fin du XIXe siècle lors de l’annexion. L’église Saint-Paul fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 4 mai 1998. Edifiée entre 1892 et 1897 l’église s’inscrit dans l’« axe impérial » de la Neustadt formé par l’avenue de la Liberté qui relie la place de la République et la place de l’Université. Ses deux flèches culminant à 76 mètres de hauteur dominent les alentours. L’église devient après 1918 le siège de la deuxième paroisse réformée de Strasbourg, dépendant de l’Église protestante réformée d’Alsace-Lorraine.
En 1944, un bombardement détruit la chapelle située à l’arrière de l’église et donnant Place du Général Eisenhower. Celle-ci sera reconstruite dans un style contemporain des années 1950/1960.
Mesurant soixante-seize mètres de hauteur, l’église Saint-Paul, de style néo-gothique, est l’une des plus élevées de la ville. Les flèches jumelles sont particulièrement effilées, afin d’accentuer cette impression de hauteur et de verticalité, lui conférant un aspect de cathédrale gothique.

 

3- Gare de Strasbourg

Cette gare dispose d’une borne Wifi. L’ensemble des transports à votre disposition pour vous rendre à la gare de Strasbourg ou en partir : métro, bus, navettes.
La gare de Strasbourg-Ville aussi appelée Gare Centrale [de Strasbourg] est une gare ferroviaire française, située dans le quartier administratif, sur le territoire de la commune de Strasbourg, chef-lieu du département du Bas-Rhin et de la région Grand Est. Localisé à Place de la Gare, cette gare est ouverte du lundi au vendredi de 05h45 à 21h00, le samedi de 06h30 à 20h30 et le dimanche et jours fériés de 07h00 à 21h00
Inaugurée en 1883 par l’administration allemande de l’époque, elle remplace l’ancienne gare de Strasbourg, et constitue le centre d’une importante « étoile ferroviaire » à cinq branches dont un est transfrontalier. Sa desserte est aussi bien régionale que nationale et internationale. Elle est également le principal pôle d’échanges de l’agglomération strasbourgeoise.
La gare est très bien, elle est spacieuse, les trains se trouvent à proximité du hall de gare … il y a même un petit piano pour ceux qui s’ennuient. Le personnel des petites boutiques est très sympathique.

 

4- Les Halles

Situé dans le quartier des Halles, Le site de la place des Halles était à l’origine un vaste marais situé en dehors des murs de la ville, au nord du fossé du Faux Rempart. L’actuelle rue du Marais Vert en a tiré son nom.
Le centre commercial Place des Halles est un ensemble immobilier situé au nord-ouest de la Grande Île de Strasbourg, dans le département Bas-Rhin. Le centre se trouve sur l’emplacement de l’ancienne gare de Strasbourg qui avait été reconvertie en halle de marché. Le centre commercial de la place des Halles a été ouvert le 20 Mars 1979.
Le centre commercial les Halles est desservis par les Lignes de tram A et D, ainsi que par les lignes 4 et 6. Du côté rue de Sébastobol se trouve l’arrêt de bus 71 et 71a. La ligne du tram C passe également à proximité de la porte du Marais-Vert via la station Faubourg de Saverne.

 

5- Opéra de Strasbourg

L’Opéra de Strasbourg est une salle d’opéra située à l’adresse : 19 place Broglie, dans le centre historique de Strasbourg. Il abrite l’Opéra national du Rhin.
L’Opéra national du Rhin accueille l’orchestre philharmonique de Strasbourg, l’orchestre symphonique de Mulhouse ainsi que le Ballet de l’Opéra national du Rhin, institutions habituelles de cette maison. Le bâtiment a été édifié entre 1804 et 1821 par l’architecte Villot. Il est partiellement détruit en 1870 à la suite de bombardements allemands. Lors de sa restauration en 1888, la façade arrière est enrichie d’un avant-corps circulaire.
L’opéra est construit dans un style néo-classique avec une façade ornée d’un péristyle colossal à colonnes ioniques et surmonté de six muses. L’Opéra national du Rhin doit son caractère exemplaire à l’apport spécifique des trois villes qui le composent : Strasbourg, Mulhouse et Colmar.Après plus de trente années d’existence, l’expérience alsacienne est devenue un modèle. Tout en demeurant farouchement attaché à ses racines régionales et européennes, l’Opéra national du Rhin s’est imposé comme une institution incontournable de la vie lyrique française et internationale, récompensée en novembre 1997 par l’obtention du label «Opéra national». Il est dirigé depuis 2009 par Marc Clémeur, qui succède à Nicholas Snowman.

 

6- Parc de l’Orangerie

Avec ses 26 hectares de verdure et de calme, le parc de l’Orangerie est le principal espace vert de la ville de Strasbourg.
Le plus ancien parc de la ville est le rendez-vous favori des amoureux, des joggers et des promeneurs du dimanche. Les enfants adorent ses aires de jeu, son circuit de voitures anciennes, sa mini-ferme et son zoo (gratuit). Le lac, orné d’une grande cascade romantique, permet de se livrer aux joies du canotage.
Situé non loin du Conseil de l’Europe et des autres institutions européennes, l’Orangerie jouit du cadre calme de ce quartier. Le parc est très apprécié de tous les Strasbourgeois, qui s’y rendent pour une promenade au vert, un instant de détente ou même pour y pratiquer leur footing. A proximité du parc se trouve le Bowling avec sa belle terrasse. Ce bowling est très fréquenté par les habitants ainsi que les touristes. Il est conseillé de faire une réservation pendant les périodes de vacances ou de fêtes. Au cœur du jardin se trouve le Pavillon Joséphine (du nom de l’Impératrice, femme de Napoléon Bonaparte). Ce lieu accueille manifestations publiques, expositions ou encore banquets. Le parc est très fréquenté par les cigognes, Le bel oiseau symbole de l’Alsace peut y être admiré en toutes saisons. Plus de 800 cigogneaux ont vu le jour depuis 1971.

 

7- Place de Broglie

La place Broglie est une place située dans le centre historique de Strasbourg. Elle a pris cette appellation en l’honneur d’un de ces maréchaux de France : François-Marie de Broglie (1671-1745), qui ne passa pourtant que peu de temps à Strasbourg. Elle est l’une des principales places de la ville de Strasbourg. Elle est bordée par la librairie Broglie d’un côté et par l’Opéra national du Rhin de l’autre. La place Broglie se trouve entre la place Kléber, place centrale de la ville, et la place de la République dans la Neustadt. Elle a été nommée en l’honneur du maréchal François-Marie de Broglie, qui la transforma en promenade bordée de tilleuls en 1740 lorsqu’il était gouverneur de Strasbourg.
La place Broglie est une place toute en longueur conçue comme un lieu de promenade bordée d’arbres. Un peu en retrait par rapport aux axes commerciaux de la Grande Île de Strasbourg de Noël très prisé pendant la période de l’Avent. En hiver, c’est le très célèbre marché de Noël Christkindelsmärik qui s’y tient pendant tout le mois de décembre. Un véritable incontournable de la capitale de Strasbourg. Cette place mérite une attention particulière pour ses hôtels particuliers et son marché.
On y trouve également plusieurs statues et monuments :
– Le monument du maréchal Leclerc (statue en bronze et obélisque en en grès des Vosges), qui commémore le serment de Koufra et la libération de Strasbourg ;
– La statue du maréchal Kellermann ;
– Le monument de la Marseillaise d’Alfred Marzolff.

Histoire de la place
En savoir plus : Cliquer ici

 

8- Place de la République

La place de la République est située dans le quartier de la Neustadt à Strasbourg. Cette grande place aux allures de parc, érigée entre 1871 et 1918, se situe au cœur du “quartier allemand”. Aménagée à partir de 1883 par les autorités allemandes dans le cadre d’un vaste plan d’urbanisme, la « Kaiserplatz » (place impériale) constitue le point de jonction entre la cité historique et la nouvelle ville. La place conçue par Johann Carl Ott, architecte de la ville de Strasbourg, est achevée en 1887. Elle symbolise l’avènement du nouveau pouvoir allemand. Elle prend le nom de place de la République en 1919 après le retour de l’Alsace-Lorraine à la France.
Cinq édifices prestigieux y furent élevés : le palais impérial, le palais de la diète d’Alsace-Lorraine, la bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et les deux bâtiments du Ministère d’Alsace-Lorraine, mêlant différent styles architecturaux (renaissance italienne, baroque, classique) et formant un des seuls exemples de complexe de type « monumental berlinois ».
Au centre de la place se trouve un jardin de forme circulaire agrémenté par plusieurs arbres centenaires remarquables, en particulier les quatre ginkgo biloba ; ces arbres auraient été offerts à Guillaume Ier par l’empereur du Japon Mutsuhito vers 1880. Tout autour : le Palais du Rhin, la Bibliothèque Universitaire, le Théâtre National sont les majestueux exemples de cette architecture impériale, grandiose mais chaleureuse. Au centre se dresse le monument aux morts élevé en 1936 par le sculpteur Drivier. Il représente une mère avec ses deux fils, l’un mort pour la France, l’autre pour l’Allemagne, situation dramatique vécue par les Alsaciens pendant les deux guerres mondiales.
La station « République » sur la place est l’un des principaux points de correspondances du réseau de transports en commun de l’agglomération. Elle est desservie par les lignes B, C, E et F du tramway de Strasbourg, ainsi que par les lignes de bus 6, 15a et 72.

 

9- Place Kléber

La place Kléber, construite en 1778, est la principale place publique du centre-ville de Strasbourg. La place est bordée sur son flanc nord par l’Aubette, bâtiment néo-classique construit au xviiie siècle dans le cadre du plan d’embellissement Blondel.
La place tient son nom du général strasbourgeois Jean-Baptiste Kléber, qui s’est illustré lors des guerres de la Révolution française. Une statue à son effigie trône fièrement au centre de la place, avec un caveau contenant ses cendres en-dessous.
La place servait, jusqu’aux travaux de reconversion, de point de ralliement aux grandes manifestations, qu’elles soient organisées ou spontanées, à l’image d’évènements sportifs (célébration de la victoire française lors de la coupe du monde de football de 1998, finale de la coupe de la Ligue remportée en 2005 par le RC Strasbourg), politiques (manifestation spontanée pour célébrer une élection présidentielle, manifestation au soir du 1er tour de l’élection présidentielle de 2002), syndicaux ou autres.

 

A- Théâtre National

Le théâtre national de Strasbourg (TNS) a été créé en octobre 1968 à Strasbourg, sous l’impulsion d’Hubert Gignoux et André Malraux. Le conservatoire est transféré provisoirement rue du Hohwald dans les bâtiments de l’ancienne Laiterie Centrale de Strasbourg avant son installation dans un nouveau bâtiment à la Cité de la musique et de la danse, au parc de l’Étoile. Succédant au centre dramatique de l’Est, il est le seul théâtre national à se situer en dehors de Paris. Il abrite en son sein l’École supérieure d’art dramatique. Le TNS occupe la partie avant de l’ancien Palais de la diète d’Alsace-Lorraine dont la façade donne sur la place de la République.
Grâce à son siège à Strasbourg, le TNS est un vrai théâtre européen. Il offre environ 15 spectacles par saison dont trois à quatre peuvent être réalisés avec des artistes du TNS. De plus, il y a des représentations données par des artistes d’autres troupes et des spectacles dans d’autres langues. N’importe du quel genre il s’agit, les spectateurs vont voir des réalisations prenant en compte des techniques d’acteurs modernes, mêmes dans les pièces classiques.
Le théâtre est situé à 1, avenue de la Marseillaise et le site est desservi par les lignes B, C, E et F du tramway de Strasbourg, arrêt République.

 

Voir plus de photos de Strasbourg

Localisations :

Google Map of Strasbourg


Votre avis nous intéresse

Nous vous serons reconnaissant de remplir le formulaire à l'adresse suivante: Enquête de satisfaction